Transition capillaire : tout savoir pour réussir sa transition à 100%

transition capillaire

Vous vous demandez peut-être si vous pouvez revenir au naturel sans passer par la case Big Chop. Et bien, la réponse est oui ! Toutefois, je préfère vous prévenir dès maintenant, la transition capillaire prendra du temps.

Préparez-vous mentalement au temps que vos boucles mettront pour retrouver leur forme naturelle.

Et bien évidemment, préparez-vous à adopter une nouvelle routine capillaire en disant adieu aux produits défrisants.

Il y aura peut-être des jours où vous aurez envie de lâcher l’affaire.

Pas d’inquiétude, une fois que vous aurez dépassé tout cela, vous pourrez être fière de vous.

À coup sûr, d’autres personnes auront envie de connaître votre secret. 

Lisez ces conseils pour parvenir à réaliser votre transition capillaire sans Big chop. Restez jusqu’à la fin, un petit récapitulatif vous attend pour vous aider !

 

Pourquoi faire une transition capillaire ?

transition capillaire cheveux crepus

Si vos cheveux sont devenus secs et cassants à la suite d’une utilisation prolongée de défrisage ou fer à lisser, il est temps d’agir.

Faire une transition permet à vos cheveux de retrouver leur beauté sans être modifié par les produits chimiques.

Bien que les cheveux crépus ou bouclés soient fragiles de nature, ils seront encore plus forts et résistants dans leur état naturel contrairement à leur état actuel.

Honnêtement, qui ne rêve pas d’avoir de cheveux longs, sains et pleins de volume ?

 

Les difficultés pouvant être rencontrées pendant votre transition capillaire

transition capillaire cheveux crepus

Dans un premier temps, il faut savoir qu’une transition n’est pas sans difficulté. En effet, beaucoup ont renoncé au processus afin de réutiliser leurs anciens produits.

Erreur fatale !

C’est justement après le temps d’adaptation que les cheveux deviennent de plus en plus beaux et en meilleure santé.

 

Des cheveux gras

Les cheveux gras sont les premiers changements que vous pourrez remarquer durant votre transition capillaire.

En effet, en espaçant vos shampoings (à raison de 2 à 3 fois/semaine), vous aurez l’impression d’avoir les cheveux huileux et sales.

Néanmoins, il est primordial d’oublier le lavage quotidien qui, contrairement à ce qu’on peut penser, favorise la production de sébum.

Durant le temps d’adaptation, vous devez accepter d’avoir les cheveux gras.

 

Des cheveux moins lisses

Dans un second temps, vous remarquerez que vos cheveux sont moins lisses qu’avant, et emmêlés.

En fait, la transition capillaire favorise l’apparition de nœuds.

Cela est due aux shampoings bio ou solides, car ils ne contiennent ni silicones ni d’additifs lissants, présents dans les autres produits capillaires.

En réalité, les autres produits capillaires vous donnent l’impression d’avoir de beaux cheveux alors qu’ils alourdissent la fibre capillaire.

Durant votre transition, vos cheveux seront donc moins faciles à coiffer.

Rassurez-vous, utiliser des soins naturels vous aideront à remplacer les silicones présents dans vos anciens produits capillaires.

 

L’acceptation de ses cheveux au naturel

Une transition capillaire réussie passe par l’acceptation de vos cheveux au naturel.

Il est primordial de vous sortir des anciennes habitudes capillaires. En d’autres termes, habituez-vous  à ces trois points principaux :

  • espacer les shampoings
  • laisser sécher ses cheveux à l’air libre
  • accepter qu’ils soient plus gras, plus secs et moins « domptés »

Cela peut constituer une épreuve pour certaines, mais il est important de redécouvrir et de dompter vos cheveux tels qu’ils sont.

Dès que vous aurez passé cette étape, vous serez déjà sur la bonne voie !

Entretenir deux textures peut parfois s’avérer laborieux.

C’est souvent à ce moment que vous pouvez vous sentir tenté de redéfriser ou lisser vos cheveux. 

 

Comment faire une transition capillaire ?

 

Arrêter les produits chimiques

Pour garder des cheveux bouclés ou frisés en bonne santé, il est important d’arrêter d’utiliser tout type de produit chimique pour lisser, adoucir ou modeler les cheveux. Vous devez également éviter la chaleur excessive.

Pendant la phase de transition, lorsque vos cheveux retrouvent leur structure, il est fortement recommandé d’éviter d’utiliser des sèche-cheveux, des lisseurs, des diffuseurs ou toute source de forte chaleur.

 

Nettoyez vos cheveux

Vous devrez laver vos cheveux au moins une fois par semaine ou tous les 14 jours maximum.

Pour cela, évitez les shampoings contenant des sulfates, car ceux-ci risquent de dessécher les cheveux.

 

Hydrater en profondeur

Je ne vous le dirai jamais assez…Hydratez ! Hydratez…Et encore, hydratez !

Quelle que soit la saison, vous devrez régulièrement hydrater vos cheveux en profondeur.

C’est une étape très importante afin d’éviter la casse.

Vous pouvez réaliser des masques capillaires ou faire des bains d’huiles végétales.

Pour sceller l’hydratation, pensez également à appliquer une huile végétale et une crème capillaire.

 

Couper les pointes

Dans tous les cas, vous devrez couper les cheveux abîmées ou défrisés.

Cela assurera une chevelure en bonne santé, tout en empêchant d’avoir les pointes fourchues.

Lors de la transition, l’idéal est de couper les extrémités toutes les 6 à 8 semaines.

 

Quels types de coiffure dois-je porter pendant la transition ?

huile de tournesol cheveux

Pendant votre phase de transition, vous pouvez opter pour des coiffures protectrices telles que des :

Ces coiffures sont importantes pour l’avenir de vos cheveux, car ils permettent de retenir l’humidité et minimiser la casse du cheveu.

Inutile de s’en tenir à un seul type de coiffure. Gardez en tête que les cheveux naturels sont plus forts que les cheveux défrisés. Toutefois, vos cheveux sont encore fragiles durant la transition.

Le port d’une perruque ou d’extensions de cheveux est également une solution à considérer si vous préférez couper progressivement vos pointes.

Bien qu’une perruque soit pratique, vous ne devez surtout pas dépendre de cette dernière, au risque de compliquer le processus de transition capillaire.

Porter une perruque en continu n’est pas la meilleure solution pour vos cheveux naturels, car elle les garde couvert en permanence. 

 

En combien de temps vais-je revenir au naturel ?

shrinkage femme cheveux bouclés

“Les meilleures choses ont besoin de patience.” – Jean Anglade

La patience est l’étape essentielle pour retourner au naturel sans Big Chop.

En effet, une transition capillaire prend du temps. Cela peut prendre plusieurs mois avant de retrouver une chevelure 100 % naturelle (Oui, vous avez bien lu plusieurs mois).

Je ne vais pas vous mentir, revenir au naturel ne se fait pas en quelques jours.

Bien évidemment, cela dépend également de la longueur actuelle de vos cheveux. Certaines femmes ont mis plus de 18 mois pour revenir au naturel sans faire de Big Chop.

En moyenne, les cheveux poussent d’environ 1,5 cm par mois.

Si vous avez une croissance capillaire assez lente, attendez-vous à ce que vos cheveux poussent d’environ 10 cm à 13 cm par an.

Il est important de comprendre à quoi s’attendre au fil du temps.

Notez que tout le monde ne prend pas soin de ses cheveux de la même façon, et que de nombreuses femmes coupent plus souvent leurs cheveux. Faire pousser ses cheveux est un véritable défi.

Pour en savoir plus sur la croissance capillaire, je vous invite à découvrir mon article sur comment faire pousser ses cheveux rapidement.

 

Peut-on revenir au naturel sans faire un big chop ?

Coupe cheveux frisés naturel femme

La réponse est oui !

Le processus de transition vers les cheveux naturels implique plusieurs éléments différents, mais les deux choses les plus importantes à comprendre pour le moment sont la transition physique et la transition mentale.

 

Transition physique 

La transition physique est un processus de croissance.

Cela signifie qu’au lieu de tout couper immédiatement, vous laissez d’abord pousser vos cheveux avec la partie défrisée ou abîmées sur une période de temps que vous aurez définie. 

Il n’y a vraiment aucune limite sur la durée de la transition.

 

Transition mentale

La transition mentale est basée sur le changement d’avis.

Pour de nombreuses femmes, réussir à retourner au naturel peut être très éprouvant mentalement.

Ainsi, la transition mentale est le processus de préparation de votre esprit aux nombreuses choses différentes que vous rencontrerez au cours de votre aventure capillaire.

Avant de terminer, voici le récapitulatif tant attendu pour vous aider à réussir votre transition.

 

Récapitulatif pour une transition capillaire réussie en 10 points

transition capillaire

 

  • Soyez patiente

Inutile de vous dire que vous allez revenir tout de suite au 100 % naturel. Donnez-vous du temps (plusieurs mois). D’ici là, vous devriez avoir suffisamment de croissance capillaire pour commencer à profiter.

  • Trouvez votre coiffure de transition capillaire

Le principe est de mélanger vos deux textures de cheveux en une seule. Essayez les bantu knots ou encore une coiffure très populaire comme : le twist out. Ces coiffures étirés aideront vos deux textures à avoir un motif de boucles uniforme, sans vous sentir dérangée par le mélange de textures. On vous donne plein d’idées ici.

  • Démêlez sur cheveux humides

Démêlez toujours lorsque vos cheveux sont mouillés à l’ aide d’un peigne à dents larges ou de vos doigts. Commencez par les pointes en remontant jusqu’au cuir chevelu. Soyez douce et patiente. Se précipiter peut causer du stress et de la casse.

  • Gardez votre cuir chevelu propre

Vous pouvez tester ce qui vous convient, mais essayez de nettoyer votre cuir chevelu minimum toutes les unes à deux semaines afin d’éviter les démangeaisons

  • Gardez vos cheveux hydratés pendant votre transition capillaire

N’oubliez pas que des cheveux secs favorisent la casse. Rien ne vaut l’eau pour hydrater les cheveux. Pensez également à intégrer des produits naturels (huile, crème, lait, beurre) pour sceller l’hydratation.

  • Hydratez vos cheveux en profondeur

Les masques capillaires sont plus que bénéfiques pour vos cheveux ! Les cheveux naturellement bouclés ont besoin d’être nourri en profondeur.

Bonus : 7 huiles végétales qui font pousser les cheveux.

  • Réduisez votre consommation de chaleur

Plus besoin d’utiliser un sèche-cheveux ou un lisseur. Laissez vos cheveux sécher à l’air libre.

  • Protégez vos tempes

Évitez les coiffures qui mettent trop de tension au niveau des tempes et votre nuque. En effet, les cheveux y sont généralement plus fins, et plus fragiles !

  • Soyez douce

Le point où votre texture naturelle rencontre vos cheveux défrisés (c’est ce qu’on appelle la ligne de démarcation) est la partie la plus faible de vos cheveux. Prenez votre temps lorsque vous démêlez et coiffez vos cheveux avec douceur afin d’éviter la casse.

  • Coupez progressivement les extrémités endommagées

Selon la longueur avec laquelle vous deviez commencer, coupez les parties abîmées toutes les 6 à 8 semaines environ. N’oubliez pas d’utiliser des ciseaux de coiffure et non des ciseaux ordinaires !

 

Gardez en tête que tous ces conseils sont conçus pour retrouver vos cheveux naturellement bouclés, car en fin de compte, c’est ce résultat que vous garderez.

Courage et félicitations pour votre décision de revenir au naturel !

Partage ta transition capillaire en commentaire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.