Aller au contenu
Accueil » Combien de cheveux perd-on naturellement par jour ?

Combien de cheveux perd-on naturellement par jour ?

brossage cheveux

 

Il existe de nombreuses raisons possibles pour la perte de cheveux.

Avec nous, le rythme de vie se renforce, et les cheveux aussi en voient de toutes les couleurs. 

Cependant, cette perte de cheveux n’est pas nécessairement pathologique car les cheveux ont un cycle de vie allant de la formation à la chute.

Perte naturelle, saisonnière ou pathologique ?

Utilisez cet article pour déterminer la nature de votre perte de cheveux, connaître les causes et les solutions possibles pour compenser cette perte.

 

Combien de cheveux les femmes disposent-elles en moyenne ?

 

chute cheveux crepus carence vitamine b

 

Selon la revue scientifique Futura Santé, un être humain possède en moyenne, entre 100 000 et 150 000 cheveux, soit environ 200 à 250 par cm2.

Le journaliste scientifique Pierre-Yves Frei, responsable de l’exposition au Muséum d’histoire naturelle de Genève, a noté qu’il existe des différences selon la couleur des cheveux.

Cela place les blondes dans la moyenne supérieure. Ils ont environ 150 000 cheveux, avec entre 75 000 et 90 000 pour les roux et environ 100 000 pour les bruns.

Cependant, les cheveux roux compensent bien souvent par une plus grande épaisseur de cheveux.

En fait, les cheveux foncés, qui sont généralement plus épais, apparaissent en quantité moindre. Mais si vous regardez l’épaisseur, il est impossible de remarquer que ces chevelures foncées ont moins de cheveux.

Des différences d’effectifs sont également observées selon d’autres critères : le sexe, l’origine ethnique, l’âge ou encore la condition physique. Par exemple, les femmes ont généralement les cheveux plus abondants que les hommes.

 

Perd-on plus de cheveux avec les saisons ?

Il y a certainement une corrélation entre les saisons et la perte de cheveux. 

On perd plus de cheveux en automne (jusqu’à 100 cheveux par jour au lieu de 50) et au début du printemps et moins en été. Les changements saisonniers affectent les pertes.

Cependant, la chute saisonnière ne devrait pas durer plus de six semaines. Au-delà, il y a d’autres facteurs à rechercher.

 

Comment savoir si la chute de cheveux est normale ?

La première chose à savoir sur la perte de cheveux est qu’il s’agit d’un phénomène naturel. Chaque personne perd entre 50 à 100 cheveux par jour. La perte de cheveux est considérée comme pathologique si la perte est de plus de 100 cheveux par jour.

 

La durée de vie des cheveux ?

De l’apparition à la chute des cheveux, la durée de vie d’un cheveu est d‘environ quatre ans. 

Cette durée est supérieure à trois ans pour les hommes et de quatre à sept ans pour les femmes.

En effet, lorsqu’un cheveu meurt, il sera remplacé par un nouveau cheveu, là où le premier doit tomber.

 

Quels sont les différents facteurs qui causent la chute (normale) des cheveux ?

Stress, choc émotionnel, grossesse, mauvaise hygiène de vie, contraception ou maladie : Outre la rupture des règles, certains facteurs peuvent donner naissance à des cheveux.

Cependant, ces facteurs ne déterminent pas la perte de cheveux permanente, mais temporaire.

En d’autres termes, une fois la cause sous-jacente identifiée et traitée, les cheveux commenceront à repousser.

Pour booster la pousse des cheveuxn’hésitez pas à prendre également des vitamines par voie orale.

 

Quand s’inquiéter de la chute de ses cheveux ?

 

cheveux fins ou epais

 

La perte de cheveux est considérée comme pathologique lorsqu’une personne perd plus de 100 cheveux par jour.

 

Comment le voir et quoi faire ?

Une perte de cheveux excessive peut être détectée initialement par l’éclaircissement des zones du vertex et des lobes frontales. Elle peut également être identifiée par des zones plus clairsemées, montrant le crâne.

Dans ce cas, une consultation chez un dermatologue permettra de déterminer si la chute de cheveux est normale ou pathologique et peut être à l’origine d’un état de santé partiel ou complet, aussi appelé alopécie.

Il existe différents types d’alopécie, la plus courante étant « androgénique » qui fait référence à la perte progressive mais permanente des cheveux.

 

Lorsque l’on est une femme – est-il possible d’avoir une calvitie ?

La perte de cheveux touche le plus les hommes. En fait, environ un tiers des hommes ont une calvitie dans la trentaine, la moitié dans la cinquantaine et environ 80 % dans la soixantaine.

Cependant, les femmes peuvent également être concernées par ce phénomène. Moins fréquemment, entre 2% et 5% développent une calvitie avant l’âge de 30 ans et environ 40% après l’âge de 70 ans.

La génétique semble jouer un rôle majeur dans la survenue de la calvitie, en particulier chez les hommes.

Dans ce cas, la repousse ne se produit pas naturellement.

Si cette situation capillaire est gênante pour certaines personnes, la solution est de plus en plus démocratique. 

Découvrez la tricopigmentationqui comprend la coloration du cuir chevelu et la greffe de cheveux, également connue sous le nom d’implants capillaires.

Si la perte de cheveux n’est pas due à des causes normales et naturelles, elle peut avoir plusieurs causes.

Parmi les plus courants, on retrouve l’alopécie génétique, le stress, la ménopause, les problèmes liés à l’infertilité, les contre-indications au traitement, etc.

 

Traiter la perte de vos cheveux

Une fois la cause de la perte de cheveux connue, il est temps de la traiter. On ne pourra jamais dire assez : pour améliorer la santé des cheveux, il est important d’agir vite !

Si un manque de nutrition est la cause de la perte de cheveux, ajoutez sans tarder une thérapie vitaminique à votre routine de santé. 

Si nous sommes confrontés à une perte de cheveux naturelle associée au changement de saison, il est logique de renforcer votre corps avec quelques vitamines et des activités physiques.

Et si vous êtes anxieux ou avez de la difficulté à dormir, l’exercice, les loisirs, la méditation ou le soutien psychologique peuvent vous aider. 

On vous donne des idées de soins protéinés ici.

 

 

Un professionnel de la santé qui effectue le diagnostic peut vous aider à déterminer les mesures à prendre pour améliorer votre santé et vos cheveux.

Maintenant que nous savons combien de cheveux nous perdons chaque jour, vous pouvez évaluer la santé de chacun de vos cheveux.

Si vous pensez que vous souffrez d’alopécie, la meilleure chose à faire est de vous mettre entre les mains d’un professionnel pour un examen médical des cheveux afin de trouver l’origine et de résoudre le problème.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram