Dreadlocks, locks, rastas : comment bien se lancer ?

dreadlocks femme noire aux cheveux crepus

S’il est laissé à lui-même, le cheveu humain a tendance à former des nœuds et à s’emmêler. 

Et si vous laissez vos cheveux continuer à pousser sans jamais les brosser ou les peigner, même si vous les lavez de temps en temps, il y a de fortes chances pour qu’ils commencent à ressembler à une coiffure très populaire : les dreadlocks.

C’est quoi les dreadlocks ? Aussi appelé dreads, locks ou rastas, les dreadlocks sont essentiellement des mèches de cheveux emmêlées. Ce sont des sections de cheveux qui n’ont pas été peignées, brossées ou manipulées. Avec le temps, ces cheveux s’emmêlent et se nouent les uns aux autres, formant ainsi la coiffure que nous connaissons tous. Il s’agit d’une coiffure comme une autre avec les cheveux naturels. 

Dans cet article, on vous explique tout sur les dreadlocks : histoire, entretien, signification .. on vous dit tout ! 

dreadlocks coiffure afro femme

L’origine des dreadlocks

Il est assez peu probable que l’on trouve des traces historiques des toutes premières dreadlocks. Cependant, on peut supposer que les hommes préhistoriques n’avaient pas de peignes ou peut-être que l’utilisation de peignes n’était pas une de leurs priorités.

Étant donné que de nombreux types de cheveux commencent naturellement à s’emmêler après un certain temps, il est fort probable que les dreadlocks soient en fait l’une des plus anciennes coiffures de l’histoire de l’humanité.

Les premiers documents connus relient cette coiffure à des traditions spirituelles et religieuses.

Que ce soit dans les histoires qui ont traversé les siècles ou dans les écrits religieux, on trouve des dreadlocks partout dans le monde et elles ont souvent joué un rôle important dans la religion.

Les locks dans l’histoire du monde

En examinant de plus près l’histoire des dreadlocks, il est évident que, même si les rastafaris sont les plus connus pour cette coiffure, les dreads existent depuis bien plus longtemps.

Les aztèques

Pour les aztèques, les dreadlocks étaient un symbole important de leur position élevée dans la société. Quiconque rejoignait les prêtres se voyait couper tous ses cheveux et n’était plus jamais autorisé à le faire.

Traditionnellement, les cheveux et le corps entier d’un prêtre étaient couverts de suie. Lorsque les cheveux commençaient à moisir, la moisissure signifiait l’importance et le pouvoir d’un prêtre. Plus il y avait de moisissure, mieux c’était.

Si un prêtre était jugé indigne, ses dreadlocks étaient coupées lors d’un rituel public de profanation.

Afrique

Les guerriers maasaï sont célèbres pour leurs longues et fines mèches rouges. De nombreuses personnes se teignent les cheveux en rouge avec des extraits de racines ou de l’ocre rouge.

Dans diverses cultures, les shamans, hommes ou femmes spirituels qui servent et parlent aux esprits ou aux divinités, portent souvent des mèches.
Au Nigeria, certains enfants naissent avec des cheveux naturellement locksés et reçoivent un nom spécial : « Dada ».

Les prêtres yoruba d’Olokun, l’Orisha des profondeurs de l’océan, portent des locks. Un autre groupe est le peuple Turkana du Kenya.

Autour de ces groupes en Afrique, cette coiffure est généralement désignée comme un élément puissant pour celui qui la porte. Il peut s’agir d’un chef, d’un guerrier, d’un prêtre ou d’un chaman.

Les rastafaris

Le mouvement rastafari est connu comme mouvement ou religion mais résonne plus comme un mode de vie ou une culture qui est apparu en Jamaïque dans les années 30.

Pour le mouvement rastafari, les dreadlocks restent à ce jour un symbole religieux important et ils ont tendance à faire référence aux nombreuses mentions de cette coiffure dans la Bible.

Les dreadlocks en Égypte

Dans l’Égypte ancienne, on a retrouvé des bas-reliefs et d’autres objets montrant des Égyptiens portant des coiffures tressées (et même des perruques). En outre, les premières preuves archéologiques de l’existence de dreadlocks affirme que des momies ont été découvertes portant des dreadlocks.

Les locks et la Bible

Même la Bible mentionne les dreadlocks. On peut trouver des liens avec Samson et Jean-Baptiste.

 

Quel est la signification des dreadlocks ? 

Les gens portent des dreadlocks pour diverses raisons. Il existe des raisons religieuses, spirituelles, politiques, culturelles et ethniques de les porter.

Pour beaucoup, elles sont spirituelles et symbolisent l’abandon des possessions matérielles. Pour d’autres, elles sont politiques et constituent un moyen de se rebeller contre la conformité et le statu quo. Certains aiment simplement leur apparence.

L’émergence de la musique reggae dans les années 1970 a fait des dreadlocks l’une des coiffures les plus recherchées des temps modernes.

L’essor du mouvement rastafari est à l’origine de l’engouement pour les dreadlocks, et les musiciens, acteurs, rappeurs et athlètes ont arboré cette coiffure principalement pour des raisons de style.

Les industries de la mode et des salons de coiffure ont encore intensifié la clameur en proposant des produits de soins capillaires spécialement conçus pour le soin et l’entretien des dreadlocks.

Les coiffeurs ont également mis au point une variété de locks artificielles et modifiées, notamment des extensions et des locks synthétiques multicolores.

 

Dreadlocks: pour quels types de cheveux ?

locks idée coiffure afro

Rassurez-vous, les locks ne sont pas réservés uniquement au cheveu crépu. Quel que soit votre origine et votre type de cheveux (afro, lisses, ondulé, cheveux bouclés), tout le monde peut faire des locks. 

Toutefois, si vous avez des cheveux fins, cette coiffure vous sera déconseillée. En effet, cela risque d’abîmer votre cuir chevelu. Vous pouvez cependant opter pour les fausses locks par une pose d’extensions.

Comment faire des dreadlocks ?

rastas locks cheveux crepus

dreads femme

Il existe plusieurs manières de faire des locks dont : 

  • le départ naturel
  • le départ au crochet
  • départ en nattes
  • départ en vanille
  • le départ en twist

 

Les locks : Départ naturel

Autrement dit Freeform, pour faire cette méthode, ne faites rien ! C’est une technique naturelle consistant à laisser pousser vos cheveux sans les coiffer . En clair, laissez pousser vos cheveux à l’air libre, sans les peigner, ni couper.

L’avantage du freeforming est que vos cheveux s’emmèlent facilement. En revanche, avec cette méthode, vos dreadlocks seront irrégulières.

Les locks : Départ au crochet

Comment faire des locks ? La méthode à crochet, nécessite l’utilisation d’un petit crochet de 0.6mm pour créer vos dreadlocks. Sur cheveux propres et secs, vos cheveux sont divisées en plusieurs sections, en fonction de la taille que vous souhaitez obtenir.

Les locks : Départ en nattes

Cette méthode est relativement simple, car vous n’avez pas besoin d’outils. Un peigne, et c’est tout ! Cette technique convient parfaitement aux cheveux crépus. En fonction de la taille désirée, sectionnez vos cheveux et faites une natte classique.

Les locks : Départ en vanille

Les départs de locks en vanilles sont plus lisses et plus belles. Toutefois, elles sont moins résistantes que les dreadlocks tressées, car elles peuvent se défaire avec le temps. Cette technique convient très bien aux cheveux afros.

Les locks : Départ en twist

Un départ de locks en twist (ou tortilles), peut être réalisé aussi bien sur des cheveux longs, comme des cheveux courts. Cette méthode nécessite un peigne, pour faire tourner les cheveux en créant des tortilles uniformes. Toutefois, ce départ peut parfois partir au premier lavage.

Comment entretenir des dreadlocks ?

dreadlocks

cheveux locks

L’entretien des racines 

En premier lieu, si vous n’avez pas opté pour la méthode Freeform, il convient d’entretenir vos racines une fois par mois, en effectuant des twists fixées par du gel, ou en utilisant la technique du palmrolling (enrouler vos dreadlocks dans la paume de vos mains).

Pourquoi une fois par mois ? Tout simplement parce que vous devez laisser votre cuir chevelu, sans trop les manipuler.

En effet, trop de manipulation risque de favoriser des cheveux abîmés, pour finir par une chute de cheveux. Vous pouvez faire des coiffures protectrices pour protéger vos longueurs et pointes.

En second lieu, vous devez laver les cheveux locksés 1 fois par semaine. Le choix des produits capillaires est important, pour éviter toute trace de résidus.

Vos shampoings ne doivent pas contenir d’huile minérale, de sulfate, ni pétrole, ni d’agents adoucissants.

 

Comment laver ses dreadlocks ? 

1 – Mouillez bien vos dreadlocks et votre cuir chevelu.

2 – Versez un peu de shampooing dans votre main et faites-le pénétrer dans vos cheveux. Si vous en avez besoin, vous pouvez en rajouter au fur et à mesure. Comme certains shampooings pour dreadlocks sont composés d’ingrédients naturels, ils ne produisent pas beaucoup de mousse. Mais ne vous inquiétez pas ! Ils fonctionnent quand même !

3 – Lorsque vous avez produit suffisamment de mousse, commencez à masser votre cuir chevelu du bout des doigts. Soyez doux et minutieux.

4 – Utilisez beaucoup d’eau pour le rinçage. Laissez le shampoing couler sur les dreads pour qu’il les nettoie sans que vous ayez à trop les toucher.

Si vous avez de nouvelles dreadlocks, attendez quelques semaines avant de les laver pour ne pas endommager tout le travail que vous ou votre coiffeur avez effectué sur vos dreadlocks.

5 – Si vous avez des dreadlocks matures, masser bien mais délicatement. Cela aidera à les nettoyer correctement.

6 – Shampouinez une seconde fois. Vous pouvez laisser le shampoing reposer sur votre cuir chevelu pendant quelques minutes cette fois-ci afin que les ingrédients faire leur effet. Rincez bien.

Vous sentirez combien votre cuir chevelu est propre lorsque vous aurez terminé. Si nécessaire, vous pouvez refaire un shampooing mais ça devrait suffir.

 

Faites un soin profond

Attention – cette étape n’est PAS pour les baby dreads ! Une fois que vos dreads sont matures, nous vous recommandons de faire un traitement profond toutes les 1-2 semaines pour garder vos dreads saines, fortes et hydratés.

Une soin profond pour locks ne garde pas seulement vos locks hydratés, mais une utilisation régulière gardera vos locks en bonne santé. 

Pendant que vos locks sont dans la phase de démarrage, le soin profond court le risque de démêler vos locks de démarrage !

Donc, si vous avez commencé à coiffer vos cheveux récemment, consultez votre coiffeur pour savoir quand vous pouvez revitaliser vos cheveux en toute sécurité.

 

Appliquer des huiles végétales

Un autre point important, vous pouvez également appliquer des soins capillaire sans rinçage. Un simple spray (ou vaporisateur), contenant de l’eau minérale et des huiles végétales (jojoba, ricin, avocat, huile de coco…) suffit amplement.

Les locks sont faits de cheveux emmêlés et vulnérables à l’accumulation de résidus.

N’y allez trop fort ! Utilisez moins de produit que vous pensez en avoir besoin et évitez les produits coiffants qui laissent beaucoup de résidus.

Privilégiez les produits légers et les huiles, et utilisez-les avec parcimonie.

 

Protégez vos cheveux la nuit

Vos cheveux sont solides, mais ils sont toujours susceptibles de se casser et d’être endommagés par la friction.

Que vous portiez un bonnet en soie ou que vous dormez sur une taie d’oreiller en satin, les protéger évitera qu’ils ne se cassent pendant la nuit.

De plus, vous allez retenir l’hydratation de vos locks. En effet, les matières en coton absorbent l’humidité, les rendants secs et cassants.

dreads femme

dreads femme

Comment attacher ses dreadlocks ? 

Vous pouvez facilement changer de tête, en faisant de nombreuses coupes de cheveux comme :

  • les attacher avec un foulard
  • un dégradé
  • une queue de cheval
  • des tresses collées
  • des boucles
  • un chignon avec ou sans frange
  • et pleins d’autres coiffures …

 

Combien de temps dure les dreadlocks ? 

Si vous prenez soin de vos dreadlocks, elles resteront saines et vous pourrez les garder aussi longtemps que vous le souhaitez.

Il y a des personnes qui portent leurs dreadlocks pendant 2-3 ans et d’autres 10 ans sans aucun problème ni complication.

De nombreux experts recommandent généralement de ne porter les dreadlocks que 5 à 6 ans, car les cheveux naturels doivent être suffisamment longs pour qu’une extension ne soit pas nécessaire.

 

dreadlocks

dreads cheveux

 

Pourquoi mes locks tombent-elles ?

1 – La sécheresse

C’est le problème le plus facile à résoudre, à condition qu’il s’agisse du seul problème. Vous devrez peut-être augmenter le nombre de soins profonds que vous effectuez tout en veillant à ce que votre produit ne soit pas si épais qu’il soit difficile à rincer.

Appliquez également des huiles naturelles légères, comme l’huile de jojoba ou l’huile de noix de coco, sur toute la longueur de vos cheveux et sur votre cuir chevelu.

Prenez du temps pour vous et offrez-vous un massage du cuir chevelu, qui est à la fois relaxant et peut également stimuler votre cuir chevelu. Eviter également la coloration ou la décoloration de vos cheveux. 

2 – Coiffure trop serré

La tension le long des tempes ou n’importe où sur le cuir chevelu est, malheureusement, un facteur important de l’amincissement et de la perte des cheveux.Il est important de varier vos coiffures.

Si vous portez une queue de cheval serrée tous les jours, vos cheveux peuvent finir par s’affiner le long de la racine des cheveux, et même à la base de la queue de cheval.

Pour éviter les tensions à la racine des cheveux, relâchez vos dreadlocks avant d’aller dormir et le plus souvent possible.

3 – Twist/retordage trop fréquent

Lorsque vous retordez vos cheveux à la racine, veillez à ne pas trop les serrer, que vous le fassiez vous-même ou que vous fassiez appel à un professionnel.

Certaines personnes commencent à tordre les cheveux au moindre signe de nouvelle pousse au lieu d’attendre.

La fréquence à laquelle vous retordez vos racines dépend de la texture de vos cheveux et de la vitesse à laquelle ils poussent, mais retordre toutes les semaines est trop fréquent.

 

4 – L’âge

Les dreadlocks vieillissent tout simplement, comme n’importe quel cheveu sur la tête qui est là depuis plusieurs années. L’âge en lui-même n’est généralement pas le coupable, mais il peut aller de pair avec la sécheresse et/ou le poids de vos locks individuels.

 

5 – Le poids 

Plus vos locks sont vielles, plus elles sont longues, à moins que vous ne les coupiez régulièrement. Dans certains cas, elles deviennent trop lourdes pour que les racines les supportent, ce qui peut entraîner un amincissement et une chute éventuelle. Plus les racines sont fines, plus cela risque de se produire, surtout si les locks sont épaisses.

 

Les dreadlocks abîment elles les cheveux ?

Si vous considérez les dreadlocks comme des cheveux « traditionnels », oui ils seront abîmer car ce sont des noeuds. Si non, les dreadlocks n’abîment pas vos cheveux mais c’est l’utilisation de méthodes inappropriées ou de mauvaises habitudes qui abîment réellement les cheveux.

Le fait de tirer sur les cheveux trop fortement, d’utiliser des teintures chimiques ou des produits inappropriés aux dreads, qui peut entraîner des dommages, de la casse ou une chute des cheveux.

Des dreadlocks lourdes peuvent faire que vos racines tirent sur votre cuir chevelu, provoquant une perte de cheveux progressive ainsi que des maux de tête.

Vos locks peuvent être lourdes parce qu’elles sont trop longues mais également à cause de l’accumulation de produits. Si vous ne réduisez pas ce poids, vous risquez d’avoir des tempes dégarnies. 

 

Mes dreadlocks sentent mauvais, que puis-je faire ?

Étant donné qu’elles sont constituées de cheveux épais et emmêlés, les dreadlocks ne sèchent jamais de la même manière que les cheveux non locksés.

Par conséquent, elles peuvent retenir l’eau, ce qui provoque l’odeur de moisi que vous ressentez.

Après le shampooing, essorez les dreadlocks aussi soigneusement que possible. Utilisez une serviette microfibre qui absorbera une grande partie de l’humidité.

Lorsque la serviette est mouillée, prenez une autre serviette sèche et tamponner délicatement jusqu’à ce que vous ne puissiez plus évacuer d’eau.

La meilleure chose à faire est de laisser vos dreadlocks sécher à l’air libre et au soleil. Cela empêchera toute moisissure de se former à l’intérieur.

Si vous ne pouvez pas le faire, réglez votre sèche-cheveux sur une chaleur modérée ou même sur de l’air froid et utilisez-le.

 

dreadlocks femme

rasta cheveux

Je ne veux plus mes dreadlocks, que faire ?

Les dreadlocks peuvent être démêlés, surtout celles qui ont été correctement entretenues au cours de leur vie, notamment par des shampooings et des soins réguliers.

C’est donc très important que vous les entretenez correctement au cas où un jour vous n’avez plus envie d’en avoir. 

Vous avez plusieurs solutions : 

  • démêler : cela demande de la patience. Allez voir une coiffeuse professionnel de préférence. Cela nécessitera de couper les cheveux trop abîmés et de faire des soins profonds régulier afin de revitaliser la fibre capillaire en profondeur. 
  • tout couper
  • démêler et couper une partie 

 

5 idées Coiffure locks femme

dreadlocks court coiffure locks femme coiffure rasta Dread coupe locks

 

5 idées Coiffure locks homme

coupe locks homme court dreadlocks court homme coupe locks homme

 

Des questions qui vont vous intéresser … 

Faut-il mettre de l’après-shampoing sur vos dreadlocks ?
Nous ne recommandons pas d’appliquer de l’après-shampoing sur vos dreadlocks. Les agents adoucissants contenus dans les après-shampooings se collent à vos dreadlocks et provoquent des accumulations de résidus. Un traitement à l’huile chaude est bien meilleur pour adoucir vos dreadlocks.

Quelle est la différence entre les locks et les dreads ?
Les dreads ont une connotation négative en raison de l’esclavage, qui peut impliquer une chevelure non soignée, tandis que les locks relèvent davantage de l’identité culturelle car il s’agit d’une technique de coiffure des cheveux appartenant aux personnes d’origine nubienne et africaine. … Les locks ont des racines plus définies que les dreads.

Comment puis-je arrêter les démangeaisons de mon cuir chevelu avec des locks ? Comme votre cuir chevelu est beaucoup moins stimulé avec les dreadlocks, la peau sécrète moins d’huiles naturelles et s’assèche un peu, ce qui provoque des pellicules et des démangeaisons du cuir chevelu. Veillez à hydrater votre cuir chevelu et vos cheveux régulièrement. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.