L’huile de tournesol, une solution efficace contre les cheveux secs !

Généralement, on utilise de l’huile de ricin, de l’huile d’amande douce et de l’huile de jojoba pour nos cheveux, mais il existe une autre huile végétale capable d’améliorer la santé globale des cheveux : l’huile de tournesol, aussi connue sous le nom d’huile de carthame.

Dérivée des graines, l’huile de tournesol est riche en acides gras essentiels comme les phospholipides et les céramides, mais aussi en antioxydants et en vitamine E, ce qui la rend profondément nourrissante pour les cheveux secs.

Elle scelle l’humidité, tout en aidant les cheveux à rester sains et forts.

Cette huile non comédogène peut être utilisée seule ou mélangée à d’autres huiles végétales, afin de créer un véritable soin capillaire qui laissera vos cheveux soyeux.

Beaucoup se demandent si le tournesol est identique à une autre huile populaire : l’huile de colza. Et pourtant, elles ont belles et bien des différences.

Quels sont ses bienfaits et dans quels cas l’utiliser ? Je vous explique comment intégrer l’huile de tournesol dans votre routine capillaire.

Une huile végétale aux multiples bienfaits

huile de tournesol cheveux

L’huile de tournesol a une texture légère et convient très bien aux cheveux secs. En effet, l’huile est riche en :

La vitamine E et le sésamol (huile de sésame), sont connus pour leurs bienfaits sur la santé des cheveux.

Ils sont tous deux antioxydants et peuvent aider à neutraliser les radicaux libres qui endommagent l’ensemble de la chevelure.

L’huile de tournesol contient également de l’acide oléique, permettant de lutter contre les cheveux cassants. Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à calmer les pellicules, et soulager les démangeaisons du cuir chevelu.

Utiliser cette huile sur les cheveux, peut aider à éradiquer les pointes fourchues et rendre vos cheveux plus doux et plus faciles à coiffer.

Un cuir chevelu en meilleure santé

Votre cuir chevelu est sans conteste la partie la plus importante concernant la santé des cheveux.

C’est un facteur à prendre en compte pour déterminer la croissance ou la chute des cheveux.

Encore une fois, l’huile de tournesol contient de grandes quantités de vitamines essentielles, notamment la vitamine E.

L’huile de tournesol réduit les bactéries qui contribuent à l’accumulation de produit et au dessèchement du cuir chevelu. Il réduit également l’apparition de cheveux ternes et l’alopécie.

L’humidité (l’hydratation) est la clé principale de la croissance naturelle des cheveux. L’huile de tournesol contient également de l’acide oléique, aussi appelé acide oméga 9.

Ce dernier est connu pour être l’un des acides essentiels nécessaires pour arrêter la casse et stimuler la croissance saine des cheveux.

L’huile de tournesol apporte douceur et brillance

L’huile de tournesol possède des propriétés hydratantes qui améliorent l’apparence des cheveux.

Sa texture légère a un faible niveau de gras saturés, ce qui permet d’ajouter de l’humidité sans rendre les cheveux gras, ni les alourdir.

Cette huile est d’ailleurs à privilégier durant les saisons froides, car c’est généralement à ces périodes que les cheveux perdent en humidité. En effet, les mois d’hiver sont plus durs pour vos cheveux.

L’huile de tournesol aide à compenser cette perte d’humidité, tout en apportant une brillance et une douceur instantanées.

Grâce à sa légèreté, l’huile de carthame pénètre facilement dans les écailles pour sceller l’humidité. Elle est également inodore et peut facilement être mélangée avec d’autres huiles végétales ou huiles essentielles.

Huile de tournesol VS huile de colza : quelle différence ?

huile de tournesol cheveux

L’huile de colza est une huile produite à partir de la plante de canola (un cousin de la plante d’origine, le colza).

Ces plantes à fleurs jaunes contiennent des petites graines brun noir, utilisées pour fabriquer l’huile.

L’huile de tournesol quant à elle, est fabriquée à partir d’un tournesol (oui, un vieux tournesol ordinaire).

Deux huiles raffinées

L’huile de tournesol et de colza sont toutes deux des huiles raffinées, ce qui leur donne la couleur et la saveur uniformes et claires.

De nombreuses huiles végétales subissent ce processus de raffinage, afin de rendre l’huile légère en couleur, en saveur, mais surtout cohérente dans le temps.

Le processus de raffinage se fait à haute température, en utilisant une injection de vapeur. Une argile de blanchiment de terre est généralement utilisée, afin d’extraire tout pigment de l’huile. Pour finir, les huiles sont filtrées, parfois doublement filtrées pour obtenir le produit final.

On obtient au final une huile de couleur claire, au goût neutre. Ce processus de raffinage est souvent utilisé pour de nombreuses huiles :

  • l’huile de tournesol
  • huile de soja
  • l’huile de coco
  • huile de pépins de raisin
  • l’huile d’olive pure
  • huile d’olive extra-légère
  • et bien d’autres.

Chaque huile végétale est composée d’un apport différent de graisses monoinsaturées, polyinsaturées et saturées.

Ce n’est pas si simple à comparer, car chaque type d’huile a des variétés différentes : riche en oléique, ordinaire, biologique, sans OGM, etc.

Huile De Tournesol, une teneur élevée en acide oléique

Le tournesol a une teneur élevée en acide oléique. Il est composé d’environ 75 à 85 % de graisses monoinsaturées, tandis que le reste se compose principalement de graisses polyinsaturées et d’un peu de graisses saturées.

Sachez que les graisses monoinsaturées représentent les graisses «saines», comme vous pouvez trouver dans de l’avocat et l’huile d’olive par exemple.

En d’autres termes, pour réaliser un soin capillaire avec des ingrédients sains, vous devez choisir une huile riche en graisses monoinsaturées.

L’huile de colza quant à elle, contient environ 50 à 60 % de graisses monoinsaturées ; une teneur bien moins élevée comparée à l’huile de tournesol.

Cela est dû au fait que l’huile de colza ordinaire est souvent fabriquée avec des graines OGM et un solvant expulsé.

Bien que cela ne joue pas dans la composition des graisses, ces éléments doivent être pris en compte pour connaître la qualité globale d’une huile.

OGM ou sans OGM ?

L’huile de tournesol est naturellement sans OGM . Cela signifie qu’il n’y a pas de version génétiquement modifiée de l’huile de tournesol dans les commerces. Cela fait d’elle une huile pure aux bienfaits incontestables.

L’huile de colza est disponible en versions génétiquement modifiées et sans OGM. Les plants de canola sont l’une des principales plantes génétiquement modifiées.

Environ 90% d’huile de colza présent sur le marché est un produit génétiquement modifié.

Comment utiliser l’huile de tournesol sur les cheveux ?

huile de tournesol cheveux

Il existe plusieurs façons d’utiliser l’huile de tournesol pour les cheveux. Cela dépend de vos besoins.

Si vous avez d’autres huiles à la maison, vous pouvez en mélanger plusieurs pour un soin capillaire complet.

De nombreux produits que vous trouvez dans les magasins, notamment les shampooings, les masques capillaires et les soins sans rinçage  contiennent de l’huile de tournesol.

Voici 4 façons d’intégrer l’huile de tournesol dans votre routine capillaire.

1.    Traitement du cuir chevelu

Prenez une cuillère d’huile de tournesol et massez-la directement dans votre cuir chevelu. Vous pouvez réaliser cette opération sur des cheveux humides ou des cheveux secs.

Ensuite, faites répartir l’huile avec un peigne à dents larges sur l’ensemble de votre crinière ; vous devez peigner de la racine jusqu’aux pointes.

Enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude, et laissez agir pendant au moins 30 minutes. Procédez ensuite au shampoing doux, et faites votre soin capillaire habituel.

2.    Masque capillaire

Vous pouvez très bien faire un masque capillaire DIY en utilisant 1 demi-avocat ou banane (ou les deux si nécessaire), du miel, de l’huile de noix de coco ou d’olive et de l’huile de tournesol.

Pensez à bien mélanger vos ingrédients afin d’obtenir un mélange homogène.

Répartissez le tout sur l’ensemble de votre chevelure, en insistant bien sur les racines et les pointes. Laissez poser votre masque environ 25 minutes avant de procéder au lavage.

3.    Réduire les frisottis

֤Étalez une noisette d’huile de tournesol sur vos mains, puis appliquez-en partout où vous voyez des frisottis.

4.    Après-shampoing

Pour un après-shampoing plus riche, vous pouvez ajouter une petite quantité d’huile de tournesol à votre après-shampoing déjà existant.

Appliquez et rincez normalement. Si vous trouvez que vos cheveux sont encore gras, vous devrez peut-être rincer deux fois.

Conseils avant d’utiliser l’huile de tournesol

Si vous êtes allergique aux graines de tournesol, vous devriez éviter l’huile.

Si vous en utilisez trop ou si vous ne rincez pas abondamment, vos cheveux peuvent paraître un peu gras, ce qui signifie simplement qu’ils doivent être rincés à nouveau. Un rinçage complet à l’eau tiède permet d’éliminer le surplus.

Important : évitez d’appliquer de la chaleur sur vos cheveux après avoir appliqué beaucoup d’huile, car cela peut chauffer et brûler la fibre capillaire. Si c’est la première fois que vous utilisez l’huile, je vous conseille de tester une petite quantité sur votre peau avant de la mettre sur tout votre cuir chevelu.

Voilà ! Vous savez tout à propos de l’huile de tournesol.

Si vous avez un doute sur l’huile qui convient le mieux avec votre type de cheveux, j’ai sélectionné pour vous une liste des meilleures huiles végétales, à intégrer sans hésiter parmi vos produits capillaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.