Aller au contenu

Gombo : Les bienfaits sur les cheveux naturels

gombo couper en petits morceaux

Il est sur toutes les lèvres (…et les cheveux !) des naturalistas depuis quelques temps, j’ai nommé le gombo.

Cet ingrédient phare de la cuisine afro-caribéenne est en effet devenu un incontournable pour le soin des cheveux crépus.

Mais est-il vraiment à la hauteur de sa réputation ? Je vous dis tout !

Le gombo : Kézako ?

gombo cheveux crepus

Je n’étais moi-même pas très familière avec le gombo avant de découvrir ses vertus pour les soins capillaires.

Il s’agit en fait d’une plante originaire d’Afrique que l’on peut aussi retrouver dans le Sud des Etats-Unis et aux Caraïbes.

Excellent pour la santé, il entre dans la composition de nombreux plats exotiques.

Le gombo possède en effet de nombreuses vertus, et ce, grâce à ses propriétés antioxydants, les vitamines et les minéraux qu’il apporte.

Côté propriétés d’ailleurs, le gombo contient du manganèse, qui est un antioxydant protégeant les cellules du corps (peau et cheveux) conte les radicaux libres et les effets néfastes de la pollution.

On retrouve aussi de la vitamine K dans le gombo, ce qui en fait un allié pour la coagulation du sang et la formation des os.

Il y a aussi le calcium et le magnésium, que l’on trouve surtout dans le gombo bouilli ou le gombo cru.

 

Pour rappel, le magnésium est nécessaire au développement des os, à la fabrication des protéines, à la bonne marche du système immunitaire mais aussi à la bonne santé de la dentition.

Le gombo fait partie de ces légumes riches en fer, un minéral indispensable pour transporter l’oxygène dans le corps humain et pour former les globules rouges dans le sang.

Le fer est aussi essentiel pour le renouvellement cellulaire, la fabrication d’hormones et de neurotransmetteurs.

Enfin, le gombo contient entre autres du cuivre qui intervient dans la constitution de l’hémoglobine et le collagène.

Et ce ne sont là que quelques-uns des composants de ce petit légume miracle qui va devenir le meilleur allié de nos boucles !

 

Les bienfaits du gombo pour les cheveux

Avec tous les nutriments que l’on retrouve dans le gombo, il n’est pas étonnant qu’il soit devenu une star dans le domaine des cosmétiques.

Comme ce qui nous intéresse, ce sont les cheveux, on va se concentrer sur ce que ce légume peut nous apporter de ce côté.

Tout d’abord, pour les crinières en mal d’hydratation, il est très efficace car la vitamine B9 qu’il contient favorise la réparation des cellules.

Le gombo permet donc de renforcer la racine des cheveux et préserver la fibre capillaire. Et petit bonus, il prévient l’apparition des pellicules.

En outre, le gombo ralentit la chute des cheveux car il contient de la vitamine B6. Cette dernière a impact sur le zinc dans son action qui consiste à inhiber le 5-alpha-réductase qui est une enzyme provoquant la chute des cheveux.

De même, grâce à l’action de la vitamine B9, le gombo permet de stimuler la croissance et la santé globale des cheveux.

Riche en vitamine C, le gombo prévient la chute des cheveux et leur donne un aspect brillant.

Résultat : fini les cheveux ternes et secs et dites bonjour aux boucles rebondies à la couleur éclatante.

Enfin, avec la vitamine B2 qu’il contient, le gombo booste la production de kératine, cette dernière étant un élément important de la bonne santé des cheveux mais aussi de la peau. Grâce à ce bienfait, les boucles sont mieux définies et tiennent plus longtemps.

 

Comment utiliser le gombo en soin capillaire ?

En général, pour utiliser le gombo pour soigner les cheveux, il faut le faire bouillir car cela permet d’obtenir une gomme mucilagineuse.

Lorsque l’on y ajoute de l’eau, cette substance gonfle et prend la consistance d’un gel épais. Il fait merveille pour épaissir les lotions capillaires.

Sous cette forme visqueuse, le gel de gombo permet de nourrir, de faire briller et de définir les boucles.

 

En masque pour les cheveux

gombo cheveux

Utilisé en masque capillaire, le gombo assouplit, stimule la pousse et facilite le démêlage des cheveux.

Vous aurez besoin : 

  • eau 
  • 3 gombos frais ou plus 
  • une passoire ou un chinois pour filtrer

Pour cela, il suffit de le mélanger à de l’eau. Vous aurez donc besoin de trois gombos frais ou plus si vos cheveux sont très épais et d’un peu d’eau.

Il faut les découper en rondelles avec un couteau, pi les verser dans une casserole remplis d’eau.

Portez le tout à ébullition et remuer avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une texture visqueuse. Si le mélange est top gélatineux, il suffit de rajouter un peu d’eau.

Quand vous avez obtenu la consistance désirée, vous devez verser le mélange dans un chinois pour le filtrer. Le gel de gombo doit refroidir à l’air libre.

Avant d’utiliser le gel de gombo, il faut d’abord laver et rincer soigneusement les cheveux. Il faut appliquer le mélange de la racine aux pointes pour démêler les boucles et les définir.

Vous pouvez vous entourer la tête d’un film alimentaire ou d’un bonnet en plastique pendant une demi-heure pour laisser le gel agir. Rincez abondamment les cheveux avec de l’eau claire.

 

En gel coiffant

gombo gel

Pour celles qui aiment les coiffures protectrices comme les bantus knots ou le twist out, le gel de gombo est idéal pour les fixer.

Pour ces coiffures sont censées aider à protéger les cheveux, il faut ajouter des huiles végétales au gel de gombo.

Ainsi, en plus de l’eau et du gombo proprement dit, il faut ajouter deux verres d’eau minérale ainsi que deux cuillères à soupe d’huile végétale.

Vous devez bien entendu choisir cette dernière selon la porosité de vos cheveux mais il faut noter que le gombo se marie très bien avec de l’huile d’olive.

Elle doit être ajoutée lorsque le gel a été complètement refroidi et filtré.

Vous pourrez utiliser ce mélange pour vous coiffer, mais aussi pour sceller l’hydratation de vos boucles quand vous avez effectué votre routine capillaire habituelle.

 

D’ailleurs, vous pouvez ajouter du gel de gombo dans votre vapo pour faire vos refresh quotidiennes : hydratation et brillance garanties !

À noter qu’en séchant, le gel de gombo peut laisser des résidus dans les cheveux, il faut donc avoir la main légère lors de son application.

Un simple lavage permet de se débarrasser de ces résidus.

1 commentaire pour “Gombo : Les bienfaits sur les cheveux naturels”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram